Ouest France : A la découverte des oiseaux de la forêt de Cerisy sans les yeux

Article sur ouest France :

photo Illustration : La decouverte des oiseaux de la foret de cerisy sans les yeux

Dimanche, l'association Accès cité de Saint-Lô a emmené ses adhérents malvoyants à la découverte des oiseaux de la forêt de Cerisy.

Reportage

 Pourquoi l'observation des oiseaux serait-elle réservée aux seuls voyants ? Rendez-vous a été donné à 9 h 30, dimanche, au Bois l'Abbé.

Pendant les deux heures de marche, des non-voyants adhérents à Accès cité, qui propose la sortie, sont attentifs aux sons, accompagnés d'un passionné de nature, Bernard Mille, de l'association Les Curieux de nature et membre du GONm (Groupe ornithologique normand). « Chiff, chaff, chiff, chaff. » Un pouillot véloce fait entendre son chant dès les premières minutes de promenade, repéré instantanément par ceux qui ont déjà participé aux autres sorties.

 

« Ti, ta, ti, ta. » « Ça, c'est la mésange charbonnière », indique leur guide, pointant du doigt un arbre vers lequel tous se sont tournés, preuve que l'on observe aussi bien avec ses oreilles. Comme le dit Céline Guérin, qui vient de rejoindre Accès cité, « quand on perd un sens, les autres prennent le relais ».

Au bras de Nathalie Allix, qui la guide, elle apprécie l'expérience. Elle qui a perdu la vue progressivement, a appris à s'adapter, utilisant « le système D » au quotidien.

« Avoir envie de tout entendre »

Les arrêts sont fréquents pour écouter. Les explications de Bernard Mille sont précises, passionnantes. Habitats, couleurs, il décrit tout, précisant qu'il faut « avoir envie de tout entendre » pour bien entendre, justement. Le groupe est joyeux, l'humour fuse à tout instant.

Les explications sont souvent interrompues par les exclamations des uns ou des autres : « Tiens, une corneille ! » « Ah, un pic épeiche ! »

« Je n'ai pas bossé depuis longtemps, j'en ai perdu », s'amuse David Guillaume, vice-président et fondateur, avec Stéphane Guillot, d'Accès cité. Il sort son smartphone, conquis depuis longtemps par les fonctions d'accessibilité qu'il propose, et pianote rapidement pour retrouver le chant d'un oiseau sur l'application CuiCui.

C'est la quatrième sortie organisée par l'association pour découvrir les oiseaux. Une autre est prévue dans quelques semaines au bord de la Vire. En attendant, ils partent tous déjeuner ensemble et visiter, ensuite, les Caramels d'Isigny. Chacun à son rythme, à sa façon, a profité de la balade.

Nathalie, qui guide Céline, souligne que « c'est plus facile que le Mont Saint-Michel ! » Guider s'apprend : les marches à monter sont indiquées par le mot « marche », celles à descendre par « darche ». Sur un chemin forestier, c'est plus facile, selon Nathalie qui, le matin, quand elle se lève, « n'allume pas, pour comprendre ce qu'ils vivent ».

Une chose est sûre, les participants ont tous découvert autant d'oiseaux que les voyants, voire plus.

 

 

Cliquer ici pour voir l'article et la vidéo sur Ouest France "Dimanche, l'association Accès cité de Saint-Lô a emmené ses adhérents malvoyants à la découverte des oiseaux de la forêt de Cerisy".

 

 

Date de dernière mise à jour : 09/05/2017

×